Qu’en est-il des émotions ?

Personnellement, je pense qu’être « intelligent » (d’ailleurs qu’est-ce que cela veut dire ?) n’est pas un problème en tant que tel. Ce qui est difficile pour les personnes avec que je travaille, c’est le plus souvent le trop plein d’émotions. Pour beaucoup d’entre nous, afficher sa ses émotions sans les contrôler est considéré comme un forme  de vulnérabilité et s’il y avait une force derrière cette vulnérabilité, si elle faisait de nous des êtres conscients et accessibles ?

Je vous invite à découvrir la partie 2 de mon article publié pour mieux-être.org en cliquant sur le lien